Publier GRATUITEMENT  | Jubau store LOG IN | HT quality LOG IN | Webmail


Être bien élevé, c'est avant tout respecter les autres...

Et il ne faut pas être né dans un château et hanter les soirées mondaines pour connaître les codes les plus élémentaires du savoir-vivre.

Un "merci" n'écorche pas les lèvres.  Pourquoi alors s'en priver, si quelqu'un vous laisse passer, vous ouvre la porte.  Par contre, pas de "merci" risque d'énerver l'autre et de déboucher sur "Vous pourriez dire merci !" On devine la suite...

Même chose au volant: quelqu'un vous laisse passer, n'oubliez pas de lui faire un petit geste de la main, au lieu de continuer sans le regarder, comme si vous étiez le roi (la reine) de la route dans votre 4X4.

Vous heurtez quelqu'un par inadvertance. La moindre des choses est de vous excuser. Tout se terminera alors par un sourire. Dans le cas contraire, on peut faire monter la violence d'un cran.

Mais la bonne éducation ne doit pas être un simple vernis qui craque à la première occasion.  Connaître sur le bout des doigts les règles de politesse les plus pointues, et rigoler de ceux qui ne savent pas se servir d'un couvert à poisson, se comporter comme un goujat dès que l'on doit patienter 5 minutes, raconter sa vie (ou ses affaires) sur son portable dans un lieu public, laisser son chien faire ses besoins partout etc, etc..., ce n'est pas vraiment être bien élevé...

Les présentations

Comment les présenter ?
Le sexe : on présente toujours l’homme à la femme
L'âge : on présente le plus jeune au plus âgé.
La position sociale : on présente le simple citoyen au personnage important.  C'est bien d'ajouter un petit détail sympa concernant la personne qu'on présente.

 Lorsqu'on est présenté à quelqu'un, on répond : "Ravi de faire votre connaissance" ou tout simplement "Bonjour Monsieur (ou Madame)" mais en aucun cas on ne dira "Enchanté(e)".

Lorsqu'on se présente soi même, un homme dira simplement son nom : "Jean Duperval" (et en aucun cas "Monsieur Jean Duperval").
Une femme pourrait dire "Madame Jean Duperval" mais la formule "Anne Duperval" est préférable.

 

Comment s’adresser oralement aux hôtes de marques ?

A une reine : « Madame »
A un roi : « Sire »
A un prince de sang royal : « Monseigneur »
A une princesse : « Madame »; Même si la princesse n'est pas mariée !
A un président, un ministre, un sénateur, un député… vous direz « Monsieur le Président, Monsieur le Ministre, Monsieur le Sénateur, Monsieur le Député…

A un ambassadeur, « Monsieur l’Ambassadeur » ou "Madame l'Ambassadeur"

A un cardinal : " Monsieur le Cardinal" ou « Éminence ».
A un évêque : « Monseigneur »

A un général, un colonel... : "Général" "Colonel"...

A un(e) baron, comte(sse) marquis(e)..."Monsieur" ou "Madame"
Seule exception : Les ducs et duchesses, qui sont appelés "Monsieur le Duc" ou "Madame la Duchesse".

 savoir  vivre   Organisation de  buffet    maniere de table  Regles d’or   Nom de Famille   agressivite  curiosite  decoration  transport en commun  politesse bonne maniere le jour de la fete  principe  education societe



Faire des recherches sur jubau.com